Garantie jeunes

Une garantie d'une première expérience professionnelle

Combinaison d’un parcours dynamique et la multiplication de périodes de travail ou de formation

Une garantie de ressources : L’allocation forfaitaire mensuelle est d’un montant de 452,21€.

La Garantie Jeunes s’adresse aux : 

  • Jeunes de 18 à 25 ans
  • En situation de vulnérabilité, qui ne sont ni en emploi, ni en éducation, ni en formation
  • Jeunes en situation de rupture familiale y compris ceux hébergés chez une tierce personne
  • Jeunes ayant besoin d’un accompagnement global pour accéder à l’autonomie
  • Jeunes ayant besoin d’une allocation financière (considérée plutôt comme une bourse) : levier pour accéder à l’autonomie
  • Jeunes autorisés à travailler

Océane, 21 ans

J’ai obtenu un CAP Vente que j’ai effectué par défaut. En 2015, suivant les conseils de ma mère, je me suis inscrite à la MIVE pour être aidée lors de mes recherches d’emploi dans la vente.
Le conseiller de premier accueil m’a orienté sur le dispositif Garantie Jeunes.

Les bilans des périodes de stages en entreprise dans le commerce m’ont permis de me rendre compte que ce métier n’était pas fait pour moi. Avec l’aide de ma conseillère, j’ai changé de projet professionnel vers le secteur des espaces verts.
Ma conseillère a proposé ma candidature à L’APRIQ de Corbeil-Essonnes où j’ai pu faire une immersion en entreprise. Par la suite, j’ai intégré la formation Titre Professionnel d’ouvrier des espaces verts à l’AFPA de Lardy où j’ai validé mon CCP1 en juin 2019.
L’APRIQ m’a donné l’opportunité de décrocher mon premier emploi en CDD 2 mois pour la période estivale. Grâce à l’aide de la MIVE, j’ai trouvé ma voie et je sais ce que je veux faire dans la vie.

Les objectifs

Etre autonome dans les actes de la vie quotidienne :
démarches administratives, gestion du budget, logement, passer son permis de conduire…

Développer sa propre capacité à se mettre en action :
être capable de se situer dans une relation humaine et contractuelle, savoir communiquer un message simple, maîtriser les TRE…

Développer sa culture professionnelle :
connaissance des secteurs professionnels et des entreprises de son bassin d’emploi, le fonctionnement d’une société, le respect des consignes de sécurité…

Maîtriser les savoirs fondamentaux :
maîtriser la communication verbale et non verbale, les écrits professionnels, l’utilisation des NTIC…

Les chiffres clés 2019

0
jeunes

dont 115 femmes

et 135 hommes

0
jeunes

résident en Quartier prioritaire de la Politique de la Ville

57%

en emploi

21%

en formation

Les financeurs