Interview

Sofian BEN MEZIAN – Responsable de secteur

Sofian BEN MEZIAN – Responsable de secteur

Sofian BEN MEZIAN – Responsable de secteur

SOFIANSofian BEN MEZIAN

RESPONSABLE DE SECTEUR – PÔLES EMPLOI / FORMATION

Je pense que l’état d’esprit, les compétences et les expériences de chacun des membres représentent les points forts de ces pôles.

Pouvez-vous nous décrire votre parcours et ce qui vous a amené à œuvrer dans le milieu associatif et plus précisément en mission locale ?

Je suis diplômé d’une Licence Sciences de l’Education mention Travail et Formation. Je souhaitais effectuer une carrière de Professeur des Ecoles, j’ai donc intégré l’IUFM afin de préparer le concours. J’ai été reçu et j’ai intégré un ITEP (Institut Thérapeutique, Educatif et Pédagogique) en tant que professeur des écoles vacataire. En parallèle de mon cursus universitaire, j’ai occupé des postes au sein de différentes structures notamment celui d’assistant d’éducation dans un collège en ZEP ou encore d’animateur et référent du CLAS (Contrat Local d’Accompagnement à la Scolarité) auprès d’un centre social. Dans la continuité de ce parcours, je voulais aller plus loin dans l’accompagnement des publics pouvant rencontrer des difficultés, c’est donc naturellement que je me suis dirigé vers le domaine de l’insertion et plus particulièrement au sein des missions locales.

Quel est votre rôle au sein de la MIVE ?

J’occupe actuellement le poste de Responsable de Secteur, je suis en charge de la supervision du pôle Emploi et Formation de la MIVE. J’ai pour mission de coordonner les projets et les actions  de ces pôles. Dans le cadre de mes missions, je représente la structure auprès de nos partenaires et prestataires et je contrôle en lien avec les chargés de projet les demandes de subvention et m’assure du suivi ainsi que la réalisation de nos objectifs.

Parlez-nous de vos pôles et de leurs dispositifs

Les dispositifs de nos pôles sont nombreux et singuliers, en effet nous essayons de monter des actions adaptées à nos publics. Au sein de notre pôle emploi, nous effectuons des sessions de Job-Dating sous forme de café emploi appelées « Les Quartiers Vers l’Emploi ». Cette action se déroule en récurrence au cœur d’un des quartiers identifiés politique de la ville sur notre territoire, l’objectif est de favoriser la rencontre entre des entreprises du secteur qui recrutent et nos jeunes.

Selon vous, quel est le point fort essentiel de vos pôles ?

L’élaboration à la réalisation d’un projet en passant par le suivi se fait de manière collégiale au sein des pôles et ce afin  de mettre en œuvre de nouvelles idées, soulever des dysfonctionnements et le cas échéant trouver et acter des solutions envisageables. Je pense que l’état d’esprit, les compétences et les expériences de chacun des membres représentent les points forts de ces pôles.

Un mot pour la jeune génération désireuse de se diriger vers une carrière en mission locale ?

Les jeunes que nous sommes amenés à recevoir en mission locale viennent pour la majorité bénéficier d’un appui dans leur recherche de formation ou d’emploi mais aujourd’hui, nous recevons de plus en plus de profils avec des difficultés d’ordre social et nous nous devons de les accompagner dans cette levée des freins, l’insertion professionnelle d’un jeune réussie ne pourra pas s’opérer sans une insertion sociale aboutie.
A mon sens, le travail en mission locale est délicat, chaque jeune est unique et cela demande un accompagnement spécifique et individualisé. Malgré tout, nos fonctions sont profitables et si l’on apprécie être utile aux autres on ne peut en aucun cas se décourager.

Quels sont vos objectifs pour l’année 2014 ?

Comme pour les années précédentes, notre objectif principal pour 2014 reste d’offrir à notre public un accueil et des solutions personnalisées afin de mieux les accompagner vers leur autonomie.
Nous nous sommes également fixés des objectifs plus spécifiques comme de monter en charge sur le dispositif des clauses sociales notamment avec une opération de la Région Ile-de-France concernant le marché de restructuration et d’extension du lycée Robert Doisneau à Corbeil-Essonnes. Nous souhaitons également mettre en œuvre un chantier insertion en restauration collective en partenariat avec la MJC de Corbeil-Essonnes.

 

Posted on
Posted in Interview